Accueil

Louer à Clermont et ses environs

5 étapes pour bien choisir son logement

 

1 : Définir ses besoins et ses envies

2 : L'ordre de priorité de vos besoins et envies

3 : Le budget

4 : Professionnel ou particulier

5 : Petites astuces pour finir

I Définir ses besoins et ses envies

a- La taille

Un premier élément à envisager pour choisir son logement est la taille de celui-ci. Entre autres, il faut fixer quels sont ses besoins en terme de :

  • nombre de pièces
  • fonction et taille de celles-ci

Il faut aussi penser à se projeter dans le temps (famille, carrière...), en particulier dans le cadre d'un achat plutôt que d'une location.

b- L'emplacement

Le vieil adage est toujours vrai, les trois choses les plus importantes en immobilier : l'emplacement, l'emplacement et l'emplacement. Mais que faut-il prendre en compte pour ce fameux emplacement ? Là est la question : pour vous, qu'est-ce qui est une nuisance ou un attrait ?

  • à proximité du travail, des écoles ou des activités pratiquées
  • en ville ou à la campagne
  • quartier résidentielle ou proche des accès, des commerces ?

c- Le confort personnel

En terme d'options ou d'à-côté, quels sont les points qui ont de l'importance pour vous ? Certains aspects sont peut-être non vitaux, mais constitueraient une véritable plus-value à vos yeux :

  • maison ou appartement
  • présence d'un jardin, atelier, stationnement, balcon et autres commodités
  • l'état du raccordement aux réseaux de télécommunication (fibre, ADSL, couverture mobile)
  • le type de chauffage
  • état neuf, ou travaux à prévoir ?

II L'ordre de priorité de vos besoins et envies

a- Faites un classement

Maintenant que vous avez établi un ensemble de besoins et d'envies à satisfaire dans la recherche de votre logement, vous allez devoir faire des choix et des compromis. Pour éviter de trop vous disperser, il est préférable de savoir ce qui compte le plus pour vous en classant vos attentes par ordre de priorité. Etablir une hiérarchie entre ces différents points constituera une aide précieuse pour trancher, au final !
Notre conseil : faites ce classement avant d'avoir la tête dans les annonces, cela vous permettra de limiter l'impact d'un coup de cœur qui pourrait vous faire prendre une décision hâtive que vous pourriez regretter.

b- Laissez la place au coup de cœur

Mais dans un cadre contrôlé. En effet, un coup de cœur mérite d'être pris en considération, mais ne doit pas faire oublier des priorités qui se rappelleraient à votre bon souvenir, plus (trop ?) tard. Par contre, une fois ces garde-fous bien en place, vous pouvez vous laisser aller sans souci à vos sentiments, en sachant que vous pourrez profiter pleinement du petit plus qui fixera votre choix.

III Le budget

a- Prenez de l'information

Maintenant que vous avez une bonne idée de ce que vous cherchez, peut-être même une sélection d'annonces déjà en poche, n'oubliez pas de vous donner les moyens de mesurer la valeur de ce que vous cherchez. Prix moyens des loyers ou du m² dans le secteur, impôts locaux, standing du quartier, proximité des commerces, évolutions prévues de l'environnement ...

b- fixer un budget

C'est lui qui va conditionner votre recherche et vous pourrez aisément adapter vos besoins et envies vis à vis du classement que vous aurez établi, en y ayant intégré également tous les coûts annexes que vous aurez pu anticiper.

IV Professionnel ou particulier

a- Avantages et inconvénients du particulier

Près d'un tiers des ventes immobilières en France se font directement entre particuliers. L'une des principales raisons qui pousse ces acheteurs à se passer des services des professionnels est bien entendu de faire l'économie des frais d'agence. De plus, la négociation est peut-être plus naturelle entre particuliers, et la relation plus personnelle qu'avec une agence immobilière.
En revanche, la prudence est d'autant plus de mise dans le cadre d'un achat direct auprès d'un particulier, que ce soit sur l'évaluation de la valeur du bien ou la récupération des informations techniques. Ainsi l'économie n'est en rien garantie, et on trouve autant de bonnes affaires que de prix fantaisistes dans les annonces de particuliers. De même, les garanties et assurances proposées par les particuliers sont plus faibles que ce qu'une agence est en mesure d'apporter.

b- Avantages et inconvénients du pro

Un professionnel ayant pignon sur rue a nécessairement besoin de faire preuve de transparence et de visibilité, d'apporter des garanties (il bénéficie notamment d'une responsabilité civile pro et d'une caisse de garantie), de disposer du maximum d'informations sur les biens pour lesquels il est mandaté et de faire preuve de professionnalisme dans ses relations avec les acheteurs. De plus, le professionnel est une source de conseils qu'il ne faut pas hésiter à solliciter !
Si les frais d'agence restent une barrière psychologique non négligeable, à prendre en considération dans son budget, il faut mesurer si le confort qu'apporte ce coût dans le cadre de sa recherche est bien en rapport avec le prix à payer pour celui-ci.

V Petites astuces pour finir

  • Faite une petite sélection de biens qui répondent à vos critères avant de vous lancer dans les visites. Ainsi vous aurez des points de comparaisons, une vision plus globale du marché et vous vous interrogerez sur ce qui fait l'intérêt d'un bien au lieu de vous demander s'il répond bien à vos attentes ou pas.
  • Attention à l'heure à laquelle vous visitez un bien : l'environnement peut être très différents d'un moment à l'autre de la journée !

Pour plus de renseignements, n'hésitez pas à nous consulter.

Louer en tant que locataire

La recherche et la visite de biens

Locataires, ne perdez pas de temps en visites inutiles. Nous prenons le temps de vous questionner de façon précise pour vous proposer des logements :

  • correspondant à vos critères de recherche ;
  • que nous connaissons parfaitement ;
  • de qualité et bien entretenus ;
  • qui respectent votre budget.

Les renseignements et visites sont gratuits

 

Etre étudiant et se loger à Clermont

L'immobilière Coulon-Locations, spécialiste depuis de nombreuses années du marché locatif pour étudiants au cœur des facultés, vous propose un très grand choix d'appartements, vides ou meublés. En savoir +

 

Votre installation

Voici quelques conseils afin de faciliter votre installation :
Penser à souscrire vos différents abonnements (EDF, GDF, téléphone, contrat entretien chaudière gaz…). Quelques numéros utiles ...En savoir +

 

Résilier son bail

Par choix ou par nécessité, en tant que locataire, on est souvent amené à quitter son logement et à entamer les démarches pour résilier son bail. Voici donc tout ce qu'il faut savoir pour quitter son logement dans de bonnes conditions. En savoir +

 
 

Préparer son dossier de location en préparant la visite : ANTICIPEZ !

Une visite fructueuse = un dossier de location
Un dossier de location = des documents à fournir
Préparez les en amont !

Tout dépend de votre situation :

 

1 : Salarié CDI confirmé

2 : Fonctionnaire permanent

3 : Agent non titulaire de la fonction publique (contrat sup. à 12 mois)

4 : Profession libérale, artisan, commerçant, agriculteur

5 : Gérant salarié

6 : VRP

7 : Retraité / invalidité / veuvage / anciens combattants

8 : SALARIÉ CDD (contrat sup. à 12 mois)

9 : Assistante maternelle

10 : Intermittent du spectacle (activité régulière)

11 : Étudiant / apprenti

12 : Salarié CDI non confirmé

13 : Salarié CDD (contrat inf. à 12 mois)

14 : Agent non titulaire de la fonction publique (contrat inf. à 12 mois)

15 : Commercial en CDI non confirmé

16 : Interm. du spectacle (activité non régulière)

17 : Aucune activité rémunérée

Salarié CDI confirmé

Pièces à fournir :

  • pièce d’identité.
  • 3 derniers bulletins de salaire.
  • dernier avis imposition recto-verso (domicile fiscal en France métropolitaine ou dans les DOM-TOM).
  • attestation d’emploi datée de moins d’un mois précisant type contrat travail (CDI), date embauche, montant salaire net imposable mensuel et que salarié n’est ni en période d’essai ni en période de préavis de démission ou licenciement ou à défaut, contrat travail.
  • relevé d’identité bancaire.
  • dernière quittance de loyer (location par agence) ou attestation à jour de loyer (location par particulier) ou taxe foncière (pour les propriétaires) ou attestation d’hébergement si logement à titre gratuit.

Fonctionnaire permanent

Pièces à fournir :

  • pièce d’identité.
  • 3 derniers bulletins de salaire.
  • dernier avis imposition recto-verso (domicile fiscal en France métropolitaine ou dans les DOM-TOM).
  • arrêté de titularisation ou attestation d’emploi datée de moins d’un mois, date embauche, montant salaire net imposable mensuel et que salarié n’est ni en période d’essai ni en période de préavis de démission ou licenciement.
  • relevé d’identité bancaire.
  • dernière quittance de loyer (location par agence) ou attestation à jour de loyer (location par particulier) ou taxe foncière (pour les propriétaires) ou attestation d’hébergement si logement à titre gratuit.

Agent non titulaire de la fonction publique (contrat sup. à 12 mois)

Agents contractuels, auxiliaires, vacataires, stagiaires, emplois de cabinet.
Contrat de minimum 12 mois entre date d'entrée dans les lieux et date de fin de contrat.

Pièces à fournir :

  • pièce d’identité.
  • 3 derniers bulletins de salaire.
  • dernier avis imposition recto-verso (domicile fiscal en France métropolitaine ou dans les DOM-TOM).
  • attestation emploi datée de moins d’un mois précisant durée contrat travail CDD, montant salaire net imposable mensuel et que salarié n’est ni en période d’essai ni en période de préavis de démission ou licenciement. A défaut, contrat travail.
  • relevé d’identité bancaire.
  • dernière quittance de loyer (location par agence) ou attestation à jour de loyer (location par particulier) ou taxe foncière (pour les propriétaires) ou attestation d’hébergement si logement à titre gratuit.

Profession libérale, artisan, commerçant, agriculteur

NB : 2 ans d’activité minimum.

Pièces à fournir :

  • pièce d’identité.
  • dernier avis imposition recto-verso (domicile fiscal en France métropolitaine ou dans les DOM-TOM).
  • avis d'inscription au répertoire des métiers ou registre du commerce (plus de deux ans).
  • attestation comptable ou du centre de gestion agrée certifiant que les comptes sont positifs ou attestant des revenus sur l’année en cours.
  • relevé d’identité bancaire.
  • dernière quittance de loyer (location par agence) ou attestation à jour de loyer (location par particulier) ou taxe foncière (pour les propriétaires) ou attestation d’hébergement si logement à titre gratuit.

Gérant salarié

NB : 2 ans d’activité minimum.

Pièces à fournir :

  • pièce d’identité.
  • dernier avis imposition recto-verso (domicile fiscal en France métropolitaine ou dans les DOM-TOM).
  • avis d'inscription au répertoire des métiers ou registre du commerce (plus de deux ans).
  • attestation comptable ou du centre de gestion agrée certifiant que les comptes sont positifs ou attestant des revenus sur l’année en cours.
  • attestation emploi datée de moins d’un mois précisant durée contrat travail, montant salaire net imposable mensuel et que salarié n’est ni en période d’essai ni en période de préavis de démission ou licenciement. A défaut, contrat travail.
  • relevé d’identité bancaire.
  • dernière quittance de loyer (location par agence) ou attestation à jour de loyer (location par particulier) ou taxe foncière (pour les propriétaires) ou attestation d’hébergement si logement à titre gratuit.

VRP

NB : 2 ans d’activité minimum.

Pièces à fournir :

  • pièce d’identité.
  • dernier avis imposition recto-verso (domicile fiscal en France métropolitaine ou dans les DOM-TOM).
  • avis d'inscription au répertoire des métiers ou registre du commerce (plus de deux ans).
  • attestation comptable ou du centre de gestion agrée certifiant que les comptes sont positifs ou attestant des revenus sur l’année en cours.
  • relevé d’identité bancaire.
  • dernière quittance de loyer (location par agence) ou attestation à jour de loyer (location par particulier) ou taxe foncière (pour les propriétaires) ou attestation d’hébergement si logement à titre gratuit.

Retraité / invalidité / veuvage / anciens combattants

Pièces à fournir :

  • pièce d’identité.
  • dernier avis imposition recto-verso (domicile fiscal en France métropolitaine ou dans les DOM-TOM).
  • relevé pension de retraite, de veuvage, d'invalidité ou d'ancien combattant.
  • relevé d’identité bancaire.
  • dernière quittance de loyer (location par agence) ou attestation à jour de loyer (location par particulier) ou taxe foncière (pour les propriétaires) ou attestation d’hébergement si logement à titre gratuit.

SALARIÉ CDD

(contrat de minimum 12 mois entre date d'entrée dans les lieux et date de fin de contrat)

Pièces à fournir :

  • pièce d’identité.
  • 2 derniers bulletins de salaire.
  • dernier avis imposition recto-verso (domicile fiscal en France métropolitaine ou dans les DOM-TOM).
  • relevé d’identité bancaire.
  • dernière quittance de loyer (location par agence) ou attestation à jour de loyer (location par particulier) ou taxe foncière (pour les propriétaires) ou attestation d’hébergement si logement à titre gratuit.

Assistante maternelle

(activité régulière depuis 24 mois)

Pièces à fournir :

  • pièce d’identité.
  • 3 derniers bulletins de salaire.
  • dernier avis imposition recto-verso (domicile fiscal en France métropolitaine ou dans les DOM-TOM).
  • attestation(s) emploi(s) datée(s) de moins d’un mois précisant durée contrat travail (CDD), montant(s) salaire(s) net(s) imposable(s) mensuel(s) et que salarié n’est ni en période d’essai ni en période de préavis de démission ou licenciement. A défaut, contrat(s) travail.
  • relevé d’identité bancaire.
  • dernière quittance de loyer (location par agence) ou attestation à jour de loyer (location par particulier) ou taxe foncière (pour les propriétaires) ou attestation d’hébergement si logement à titre gratuit.

Intermittent du spectacle (activité régulière)

(activité régulière de travail (et non d’Assedic) depuis 24 mois)

Pièces à fournir :

  • pièce d’identité.
  • 3 derniers bulletins de salaire.
  • 2 derniers avis imposition recto-verso (domicile fiscal en France métropolitaine ou dans les DOM-TOM).
  • attestation(s) emploi(s) datée(s) de moins d’un mois précisant durée contrat travail (CDD), montant(s) salaire(s) net(s) imposable(s) mensuel(s) et que salarié n’est ni en période d’essai ni en période de préavis de démission ou licenciement. A défaut, contrat(s) travail.
  • relevé d’identité bancaire.
  • dernière quittance de loyer (location par agence) ou attestation à jour de loyer (location par particulier) ou taxe foncière (pour les propriétaires) ou attestation d’hébergement si logement à titre gratuit.

étudiant / apprenti

Pièces à fournir :

  • pièce d’identité.
  • justificatif statut étudiant / élève / apprenti (carte étudiant ou attestation inscription).

Dans votre cas, un garant est obligatoire.

Le garant doit :

  • avoir obligatoirement son domicile fiscal en France métropolitaine ou dans les DOM-TOM.
  • avoir des revenus sup. à 3 fois le montant de la location.
  • être obligatoirement un :
    -salarié en CDI confirmé.
    -fonctionnaire permanent.
    -travailleur non salarié (Profession libérale / Artisan / Commerçant / Chef d’entreprise / Agriculteur).
    -retraité, veuf, invalide, ancien combattant.
    -gérant salarié.

Salarié CDI non confirmé

Pièces à fournir :

  • pièce d’identité.
  • 3 derniers bulletins de salaire.
  • dernier avis imposition recto-verso (domicile fiscal en France métropolitaine ou dans les DOM-TOM).
  • attestation d’emploi datée de moins d’un mois précisant type contrat travail (CDI), date embauche, montant salaire net imposable mensuel et que salarié n’est ni en période d’essai ni en période de préavis de démission ou licenciement ou à défaut, contrat travail.
  • relevé d’identité bancaire.
  • dernière quittance de loyer (location par agence) ou attestation à jour de loyer (location par particulier) ou taxe foncière (pour les propriétaires) ou attestation d’hébergement si logement à titre gratuit.

Dans votre cas, un garant est obligatoire*.

*Mais Attention ! Beaucoup de logements bénéficient d'une garantie "loyer impayé". Or la législation empêche de cumuler celle-ci avec une caution solidaire. Votre situation accompagnée d'un garant ne peut donc être acceptée dans ce cas. Toutefois, une intervention auprès du bailleur pourra être effectuée.

Le garant doit :

  • avoir obligatoirement son domicile fiscal en France métropolitaine ou dans les DOM-TOM.
  • avoir des revenus sup. à 3 fois le montant de la location.
  • être obligatoirement un :
    -salarié en CDI confirmé.
    -fonctionnaire permanent.
    -travailleur non salarié (Profession libérale / Artisan / Commerçant / Chef d’entreprise / Agriculteur).
    -retraité, veuf, invalide, ancien combattant.
    -gérant salarié.

Salarié CDD

(contrat inférieur à 12 mois entre date d'entrée dans les lieux et date de fin de contrat).

Pièces à fournir :

  • pièce d’identité.
  • 2 derniers bulletins de salaire.
  • dernier avis imposition recto-verso.
  • relevé d’identité bancaire.
  • dernière quittance de loyer (location par agence) ou attestation à jour de loyer (location par particulier) ou taxe foncière (pour les propriétaires) ou attestation d’hébergement si logement à titre gratuit.

Dans votre cas, un garant est obligatoire*.

*Mais Attention ! Beaucoup de logements bénéficient d'une garantie "loyer impayé". Or la législation empêche de cumuler celle-ci avec une caution solidaire. Votre situation accompagnée d'un garant ne peut donc être acceptée dans ce cas. Toutefois, une intervention auprès du bailleur pourra être effectuée.

Le garant doit :

  • avoir obligatoirement son domicile fiscal en France métropolitaine ou dans les DOM-TOM.
  • avoir des revenus sup. à 3 fois le montant de la location.
  • être obligatoirement un :
    -salarié en CDI confirmé.
    -fonctionnaire permanent.
    -travailleur non salarié (Profession libérale / Artisan / Commerçant / Chef d’entreprise / Agriculteur).
    -retraité, veuf, invalide, ancien combattant.
    -gérant salarié.

Agent non titulaire de la fonction publique (contrat inf. à 12 mois)

Agents contractuels, auxiliaires, vacataires, stagiaires, emplois de cabinet.
Contrat inférieur à 12 mois entre date d'entrée dans les lieux et date de fin de contrat.

Pièces à fournir :

  • pièce d’identité.
  • 3 derniers bulletins de salaire.
  • dernier avis imposition recto-verso (domicile fiscal en France métropolitaine ou dans les DOM-TOM).
  • attestation emploi datée de moins d’un mois précisant durée contrat travail CDD, montant salaire net imposable mensuel et que salarié n’est ni en période d’essai ni en période de préavis de démission ou licenciement. A défaut, contrat de travail.
  • relevé d’identité bancaire.
  • dernière quittance de loyer (location par agence) ou attestation à jour de loyer (location par particulier) ou taxe foncière (pour les propriétaires) ou attestation d’hébergement si logement à titre gratuit.

Dans votre cas, un garant est obligatoire*.

*Mais Attention ! Beaucoup de logements bénéficient d'une garantie "loyer impayé". Or la législation empêche de cumuler celle-ci avec une caution solidaire. Votre situation accompagnée d'un garant ne peut donc être acceptée dans ce cas. Toutefois, une intervention auprès du bailleur pourra être effectuée.

Le garant doit :

  • avoir obligatoirement son domicile fiscal en France métropolitaine ou dans les DOM-TOM.
  • avoir des revenus sup. à 3 fois le montant de la location.
  • être obligatoirement un :
    -salarié en CDI confirmé.
    -fonctionnaire permanent.
    -travailleur non salarié (Profession libérale / Artisan / Commerçant / Chef d’entreprise / Agriculteur).
    -retraité, veuf, invalide, ancien combattant.
    -gérant salarié.

Commercial en CDI non confirmé

Pièces à fournir :

  • pièce d’identité.
  • dernier avis imposition recto-verso.
  • relevé d’identité bancaire.
  • dernière quittance de loyer (location par agence) ou attestation à jour de loyer (location par particulier) ou taxe foncière (pour les propriétaires) ou attestation d’hébergement si logement à titre gratuit.

Dans votre cas, un garant est obligatoire*.

*Mais Attention ! Beaucoup de logements bénéficient d'une garantie "loyer impayé". Or la législation empêche de cumuler celle-ci avec une caution solidaire. Votre situation accompagnée d'un garant ne peut donc être acceptée dans ce cas. Toutefois, une intervention auprès du bailleur pourra être effectuée.

Le garant doit :

  • avoir obligatoirement son domicile fiscal en France métropolitaine ou dans les DOM-TOM.
  • avoir des revenus sup. à 3 fois le montant de la location.
  • être obligatoirement un :
    -salarié en CDI confirmé.
    -fonctionnaire permanent.
    -travailleur non salarié (Profession libérale / Artisan / Commerçant / Chef d’entreprise / Agriculteur).
    -retraité, veuf, invalide, ancien combattant.
    -gérant salarié.

Intermitent du spectacle

(activité non régulière)

Pièces à fournir :

  • pièce d’identité.
  • 3 derniers bulletins de salaire.
  • dernier avis imposition recto-verso.
  • attestation(s) emploi(s) datée(s) de moins d’un mois précisant durée contrat travail (CDD), montant(s) salaire(s) net(s) imposable(s) mensuel(s) et que salarié n’est ni en période d’essai ni en période de préavis de démission ou licenciement. A défaut, contrat(s) travail.
  • relevé d’identité bancaire.
  • dernière quittance de loyer (location par agence) ou attestation à jour de loyer (location par particulier) ou taxe foncière (pour les propriétaires) ou attestation d’hébergement si logement à titre gratuit.

Dans votre cas, un garant est obligatoire*.

*Mais Attention ! Beaucoup de logements bénéficient d'une garantie "loyer impayé". Or la législation empêche de cumuler celle-ci avec une caution solidaire. Votre situation accompagnée d'un garant ne peut donc être acceptée dans ce cas. Toutefois, une intervention auprès du bailleur pourra être effectuée.

Le garant doit :

  • avoir obligatoirement son domicile fiscal en France métropolitaine ou dans les DOM-TOM.
  • avoir des revenus sup. à 3 fois le montant de la location.
  • être obligatoirement un :
    -salarié en CDI confirmé.
    -fonctionnaire permanent.
    -travailleur non salarié (Profession libérale / Artisan / Commerçant / Chef d’entreprise / Agriculteur).
    -retraité, veuf, invalide, ancien combattant.
    -gérant salarié.

Aucune activité rémunérée

Pièces à fournir :

  • pièce d’identité.
  • dernier avis imposition recto-verso.
  • relevé d’identité bancaire.
  • dernière quittance de loyer (location par agence) ou attestation à jour de loyer (location par particulier) ou taxe foncière (pour les propriétaires) ou attestation d’hébergement si logement à titre gratuit.

Dans votre cas, un garant est obligatoire*.

*Mais Attention ! Beaucoup de logements bénéficient d'une garantie "loyer impayé". Or la législation empêche de cumuler celle-ci avec une caution solidaire. Votre situation accompagnée d'un garant ne peut donc être acceptée dans ce cas. Toutefois, une intervention auprès du bailleur pourra être effectuée.

Le garant doit :

  • avoir obligatoirement son domicile fiscal en France métropolitaine ou dans les DOM-TOM.
  • avoir des revenus sup. à 3 fois le montant de la location.
  • être obligatoirement un :
    -salarié en CDI confirmé.
    -fonctionnaire permanent.
    -travailleur non salarié (Profession libérale / Artisan / Commerçant / Chef d’entreprise / Agriculteur).
    -retraité, veuf, invalide, ancien combattant.
    -gérant salarié.
 

Notre agence immobilière à Clermont-Ferrand

Agence familiale au cœur de Clermont-Ferrand depuis 1968 et leader de l'immobilier en Auvergne En savoir +

 

Etre étudiant et se loger à Clermont-Ferrand

L'immobilière Coulon-Locations, spécialiste depuis de nombreuses années du En savoir +

 

Investir dans les programmes neufs

Habiter ? Investir ? Coulon Centre Promotion réalise des ensembles immobiliers neufs de En savoir +

 

Louer en tant que locataire

Avec l'Immobilière Coulon, trouvez le logement qui vous convient en toute sérénité... De la recherche à la signature du bail, de l'aménagement au déménagement, nous vous accompagnons !

Vendeur ou acquereur ?

J'ai un bien à vendre, ou je souhaite acquérir une propriété. Quelles compétences et quel suivi l'Immobilière Coulon peut-elle me proposer pour m'accompagner dans mon projet ?

Mettre en gestion

Trouvez le locataire idéal en toute quiétude ! L'immobilière Coulon prend en charge la gestion de vos biens immobiliers sous forme de mandat de location ou de mandat de gérance.

Investir dans les
programmes neufs

Habiter ? Investir ? Coulon Centre Promotion réalise des ensembles immobiliers neufs de qualité et apporte une écoute attentive et personnalisée afin de s'adapter à vos besoins.

Etre étudiant et
se loger à Clermont

L'immobilière Coulon-Locations, spécialiste depuis de nombreuses années du marché locatif pour étudiants au cœur des facultés, vous propose un très grand choix d'appartements, vides ou meublés.

Contactez-nous

Pour plus de renseignements, n'hésitez pas à nous contacter.